Toutes-Les-Femmes ~ Index
Coucou !

Tu n'as plus qu'à te connecter !

Si tu n'es pas encore inscrite je te conseille de le faire tout de suite tu ne le regretteras pas même si c'est très calme, il y a toujours quelqu'un pour le soutien ! Cliques sur le "ON" lumineux !

Au plaisir ...

Toutes-Les-Femmes ~ Index


 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 bypass....ou pas??

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: bypass....ou pas??   Mer 30 Nov - 15:40

Rappel du premier message :








La gastroplastie par anneau gastrique consiste à poser autour de la partie supérieure de l'estomac, un anneau en silicone, dont le calibre est modifiable par gonflage. La gastroplastie par anneau sépare l’estomac en deux poches. Ainsi, les aliments passent plus lentement et en plus petits volumes. Les aliments, bien mâchés, sont stockés dans la poche gastrique délimitée par l’anneau. Cette poche étant de moindre volume par rapport à l’estomac total, il est théoriquement supposé que la quantité d’aliments solides ingérés va diminuer, entrainant une perte de poids.


L’anneau de gastroplastie peut être resserré ou desserré grâce à un petit boîtier situé sous la peau. Ce type de gastroplastie agit par effet restrictif, c’est à dire en diminuant les capacités de stockage de l’estomac. Le risque de l’anneau gastrique est de migrer, voire de perforer l’estomac. Mais, le principal souci avec l’anneau reste le taux d’échec en cas d’indication abusive ou hâtive. Il est ainsi retiré quand il y a des complications.

La sleeve gastrectomy est une technique plus récente dont le mécanisme est intermédiaire entre l’anneau et le by-pass. Il s’agit d’une transformation de la poche gastrique en un tube avec des capacités de stockage réduites. Donc, c’est une intervention restrictive comme l’anneau. Mais, en réalité, il s’agit d’une intervention plus élaborée avec une modification du circuit hormonal aboutissant, entre autres, à une baisse de la sensation de faim. Les indications de la sleeve gastrectomy sont essentiellement les obésités massives avec un IMC > 50 Kg/m² où la tubulisation gastrique est le premier temps d’une intervention plus complexe qui peut être le duodenal switch. De plus en plus régulièrement, la sleeve gastrectomy est utilisée comme intervention primaire et définitive chez les patients avec un IMC < 50 Kg/m² après une analyse approfondie.

•Nous avons pratiqué cette technique pour la première fois en 2001. L'opération est plus difficile à réaliser que l’anneau gastrique et nécessite une formation spécialisée, longue et fastidieuse. Le by-pass consiste à réduire le volume de l'estomac et à modifier le circuit alimentaire pour diminuer l’absorption des calories.


•Les aliments ne passent plus par l'estomac entier et la partie supérieure du tube digestif. Ils vont directement dans la partie moyenne de l'intestin grêle. C’est une intervention complexe qui nécessite une hospitalisation d’une semaine environ. Mais les résultats sont probants : le by-pass entraîne une perte de poids plus importante que celle produite par l’anneau gastrique. Par exemple, un patient de 180 kilos (100 Kilos d’excès de poids) perd théoriquement en moyenne 70 à 90 kilos après deux ans avec le by-pass et 50 kilos en moyenne seulement avec l’anneau gastrique.


•Les carences vitaminiques ne sont pas rares et une supplémentation orale en vitamines est indispensable. Enfin, le by-pass n'est pas une méthode facilement réversible


De nombreux risques et complications sont associés à ces interventions. La complication la plus grave est le décès, dont le risque est très rare varian de 0.05% à 1% selon le type d'intervention. D'autres complications péri-opératoires sont possibles y compris le saignement (transfusion), les bmlessures des organes digestifs (estomac, oesophage, intestin, rate), l'abcès, la fistule digestive (réintervention chirurgicale), l'occlusion. Des complications non chirurgicales peuvent aussi survenir et sont liées au surpoids (embolie pulmonaire, phlébite, infarctus). A plus long terme, les risques théoriques sont les carences en vitamines et en oligo éléments, l'occlusion intestinale, la migration d'anneau gastrique.
Cependant il est estimé que la chirurgie bariatrique diminue significativement le risque de mortalité des personnes obèses. Leur qualité de vie et les maladies associées (diabète, hypertension, apnée du sommeil, arthrose) sont très nettement améliorées après l'intervention.
Revenir en haut Aller en bas

AuteurMessage
Perhaps
Administratrice
Administratrice
avatar

Nombre de messages : 50330
Age : 45
Localisation : Eure et loire limitrophe loiret
Enfant(s) : 2 grands et 2 petits ;)
Date d'inscription : 20/03/2008

MessageSujet: Re: bypass....ou pas??   Jeu 8 Déc - 8:09

je ferme alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bypass....ou pas??   Jeu 8 Déc - 16:06

oui tu peux

Et encore merci à toutes, grâce à vous je dors mieux ^^
love
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: bypass....ou pas??   Jeu 8 Déc - 23:49

love
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bypass....ou pas??   

Revenir en haut Aller en bas
 
bypass....ou pas??
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Génération Famille : Anorexie, Boulimie, obésité
» le Bypass gastrectomie sous celioscopie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Toutes-Les-Femmes ~ Index :: ~La femme~ :: ~Devant le miroir~ :: ~Chirurgie esthétique et dérivés~-
Sauter vers: